Médiation familiale : Les médiateurs de l’UDAF ont prêté serment devant la cour d’appel de Caen

Médiation familiale

Les médiateurs de l’UDAF ont prêté serment devant la cour d’appel de Caen

Le 19 octobre 2018, dans le cadre d’une journée consacrée à la promotion de la médiation familiale, les médiateurs familiaux de l’UDAF ont prêté serment devant la cour d’appel de Caen.

Jean-Luc STOESSLÉ, premier président de la cour d’appel de Caen, qui présidait l’audience solennelle de prestation de serment des médiateurs, a rappelé que cette cérémonie officielle venait finaliser la constitution de la première liste des médiateurs dressée par la cour d’appel de Caen. Une liste consultable sur le site de la cour d’appel.

La cour a ainsi reçu la prestation de serment de 30 médiateurs, dont 8 associations dont l’UDAF.

Jean-Luc STOESSLÉ a souligné que l’existence de cette liste, établie après délibération de l’assemblée générale des magistrats du siège de la cour d’appel, marque une rupture avec la situation antérieure, puisqu’elle donne désormais au juge un accès direct à une sélection de médiateurs, avec les garanties de qualité de leurs prestations qui s’attachent à l’exigence textuelle, prérequis de leur inscription, d’une formation ou d’une expérience attestant de leur aptitude à la pratique de médiation. Une institutionnalisation du médiateur qui constitue l’indispensable « faire savoir » au service des justiciables, la reconnaissance d’un statut qui vient dire l’importance de la mission que se voient ainsi confier les médiateurs, insistera Pascal CHAUX, avocat général doyen.

L’avènement de cette liste marque une nouvelle étape dans la promotion de la médiation qui constituent une autre manière de trouver une solution au différend, de façon plus amiable et non plus de manière autoritaire, mais aussi une voie d’apaisement,  en ouvrant un espace relationnel d’écoute et de dialogue.

Communiqué de Presse : Personnes en situation de handicap, personnes vulnérables, le gouvernement s’attaque aux plus fragiles

Communiqué de Presse

« Personnes en situation de handicap, personnes vulnérables, le gouvernement s’attaque aux plus fragiles"

A l’initiative de l’UDAF de la Manche (Union Départementale des Associations Familiales), 7 associations ont rédigé un communiqué de presse commun. Elles y dénoncent la récente décision de l’Etat de taxer l’allocation adulte handicapé (AAH) des personnes en situation de handicap sous tutelle ou curatelle.

Voilà quelques mois, le gouvernement annonçait l’augmentation de l’allocation adulte handicapé (AAH).

Or, le 31 août dernier, sous l’impulsion des ministères du budget et des affaires sociales, après la baisse des APL, il a été décidé de taxer les personnes bénéficiant de cette allocation.

Ethiquement et humainement, c’est une décision inédite et grave.

Inédite car jamais depuis sa création, l’AAH n’avait été remise en cause. Pour la première fois, on touche aux minimas sociaux des protégés en situation de handicap.

Grave, car s’attaquer aux personnes vulnérables, aux personnes handicapées est incompréhensible. Certaines ne vivent qu’avec 30 ou 40 € par semaine pour manger.

Ainsi, depuis le 1er septembre dernier, les personnes bénéficiant d’une mesure de protection (tutelle, curatelle) et bénéficiaires de l’AAH vont être taxées. Autrement dit, les personnes les plus fragiles, les plus isolées socialement voient leurs aides réduites.

Le décret du 31 août augmente de façon significative la participation des personnes protégées à leur mesure de tutelle ou curatelle, en particulier des plus pauvres. Cette augmentation venant en déduction de la prise en charge de l’Etat !

Les textes officiels se veulent rassurant : « Les personnes dont les ressources n’excèdent pas l’AAH sont totalement exonérées de participation au financement de leur mesure de protection ». Or, il suffit de bénéficier d’1 € d’aide sociale en plus de l’AAH pour que ce soit toute l’AAH qui soit taxée !

Les mandataires judiciaires qui les accompagnent au quotidien, mais plus globalement, les professionnel(le)s des services sociaux des associations, du Département, de la CAF ou des communes, vont faire face à l’incompréhension et à la détresse des personnes concernées.

En tant qu’associations de parents et de familles, en tant que services judicaires à la protection des majeurs, il est de notre devoir d’alerter l’opinion sur ces décisions qui fragilisent encore un peu plus les personnes en situation de handicap.

C’est cette réalité que nous souhaitons dénoncer. Car derrière des augmentations budgétaires prises au cours de l’été, se cachent des femmes et des hommes qui ont besoin de vivre décemment.

Accompagnement budgétaire : un partenariat inédit entre l’UDAF et le Crédit mutuel Maine-Anjou Basse-Normandie

Accompagnement budgétaire : un partenariat inédit entre l’UDAF et le Crédit mutuel Maine-Anjou Basse-Normandie

         Le Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse- Normandie et l’UDAF de la Manche ont décidé de travailler ensemble pour offrir aux clientes et clients du Crédit Mutuel qui rencontrent des difficultés budgétaires, des conseils gratuits et à domicile. Une première   expérimentation aura lieu dans les agences de Saint-Lô et alentours. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un nouveau service de l’UDAF : l’information et le soutien au budget familial.

Ce nouveau dispositif porte désormais à 8, le nombre de services de l’UDAF destinés à soutenir et aider les familles et les personnes vulnérables.

Après récemment, l’habitat inclusif et le champ du handicap avec Familles Gouvernantes, le soutien à la parentalité avec la coordination départementale dont elle a la charge depuis la rentrée 2017, l’UDAF de la Manche poursuit son action menée depuis 2013, dans le cadre de la prévention du surendettement. L’information et le soutien au budget familial vient compléter l’offre de services en matière d’accompagnement budgétaire, après le microcrédit social et l’aide éducative budgétaire auprès de plusieurs entreprises et collectivités du département. (contact@udaf50.fr)

Adessa Domicile Manche fête son 70 ème anniversaire

Anniversaire : L’association d’aide à domicile fête ses 70 ans au service des personnes vulnérables et des familles

       
4 Octobre 2018,  Chambre des métiers  de Coutances à 14 heures 30.

 

L’association ADESSA domicile Manche va fêter son 70ème anniversaire le 04 octobre prochain à 14h30 à la Chambre de Métiers de Coutances. Sa présidente, Blandine GROUD, et le président de la Fédération Nationale ADESSA DOMICILE, Patrick MALPHETTES, plaideront pour le monde associatif à but non lucratif dans le domaine du médico-social où les entreprises marchandes se développent.

 

ADESSA domicile Manche gère des services d’aide et des services de soins à domicile auprès de familles depuis 70 ans, auprès de personnes âgées et de personnes en situation de handicap depuis 20 ans sur tout le Centre Manche et est partenaire de l’UDAF dans la mise en œuvre du dispositif « Familles Gouvernantes » mis en place à Coutances en mars 2018.

 

Renseignements  : ADESSA domicile Manche : 14 rue Tourville –  50200 COUTANCES   tél : 02 33 45 14 82

Thématique : “le monde    associatif à but non lucratif dans  le  domaine du médico-social où les entreprises marchandes se développent”.

MFR : un taux d’emploi important à la sortie !

MFR : Taux d'emploi de 91 % !

     Les M.F.R oeuvrent dans le territoire depuis les années 50 à la formation des jeunes
      en alternance dans de nombreux domaines.
Aujourd’hui, elles offrent de la 4e au BTS, dans 11 établisements de formation et accueillent près de 1500 jeunes chaque année.
Un des axes de leur projet, porte sur un accompagnement individualisé mais aussi, le suivi de chaque jeune, pendant et après sa formation.
Souhaitant faire connaître les résultats en terme d’insertion des jeunes sortants des formations proposées dans les MFR Ouest Normandie, une enquête portant sur 321 jeunes sortis en 2017, et 339 en 2014 a été réalisé au premier trimestre 2018.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
En effet, avec un taux d’emploi à 6 mois de 88% et 91 % à 3 ans, l’efficience du système pédagogique, n’est plus à démontrer.
( Source MFR Ouest Normandie)

 

 

 

 

 

Des séances d’information gratuites pour accompagner les Parents séparés

Parents séparés : Des reunions d'information gratuites !

La séparation créée un grand nombre de changements dans la vie d’une famille et suscite de nombreux questionnements.
Pour accompagner les parents dans cette situation, La Caf de la Manche, en partenariat avec l’Udaf, lance sur le département des séances d’information gratuites.

Dans le cadre du développement de son offre de service « séparation », la Caf de Manche met en place sur le département – en partenariat avec l’Udaf de la Manche – des séances d’information sur la thématique « Parents après la séparation », pour aider les parents.

Gratuites et ouvertes à tous, ces séances abordent les aspects sociaux, psychologiques et juridiques, le recours aux droits, la réaction des enfants et leurs besoins, la médiation familiale et les ressources locales à disposition des parents.

La première séance aura lieu le samedi 9 juin de 10h à 12h au Centre d’Animation – Les Unelles -rue Saint Maur à Coutances.

Pour participer à la séance les parents doivent s’inscrire sur www.manche.caf.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boite à lire : La première inaugurée à Saint-Vaast la Hougue

La Première « boite à lire » inaugurée à Saint-Vaast la Hougue

A l’initiative de l’UFAL de la Manche, (Union des Familles Laiques) avec le soutien de l’UDAF de la Manche, une « boite à lire » a été inaugurée à Saint-Vaast la Hougue, le jeudi 3 mai, en présence de Philippe Roussel, président de l’UDAF, Yvan Dupont, président de l’UFAL Manche et Vice-président de l’UDAF, et de Jean-François Claude, délégué à la culture de la Mairie de Saint-Vaast. Cette « boite à lire » permet de donner, emprunter et partager des livres en libre accès et accessible aux personnes en fauteuil et peut accueillir une cinquantaine d’ouvrages. La boite à lire est située, face au port, à quelques mètres de l’office du tourisme, place du Géneral de Gaulle.

D’autres « boites à lire », fabriquées par Joël Challe, bénévole de l’UFAL, seront bientôt installées dans le département.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Egalité Femmes-Hommes : L’UDAF s’engage

Egalité entre les femmes et les hommes : l'UDAF s'engage

L’UDAF de la Manche est une actrice de l’économie sociale et solidaire. Elle oeuvre auprès des personnes vulnérables, des enfants, des familles fragilisées, des parents qui s’interrogent.
Elle représente toutes les familles sur l’ensemble du département. Forte de ses valeurs, l’association a décidé de s’engager aux côtés des pouvoirs publics pour défendre les droits des femmes, lutter contre les violences qui leurs sont faites, et assurer l’égalité entre les sexes. Les initiatives, conférences, rencontres lancées par les services de l’État (Éducation nationale, Cohésion sociale), les collectivités locales, les établissements de santé, les collectifs et le tissu associatif, sont nombreuses et appellent une large mobilisation. C’est un combat de civilisation qui concerne chacun et chacune d’entre nous.

 

Le dernier numéro de Familles de la Manche  consacre un Dossier special sur l’egalité entre les Femmes et les hommes.

 

29 eme édition des semaines d’information sur la santé mentale : L’UDAF de la Manche, partenaire de l’opération

Conférence débat « comment vivre en famille avec un trouble psychique ?

Le lundi 19 Mars. Saint-Lô.

Dans le cadre de l’édition 2018 des semaines d’information sur la santé mentale, l’UDAF de la Manche, investie sur le champ de la parentalité et du handicap, est partenaire de l’UNAFAM 50 dans la cadre d’une conférence débat : « comment vivre en famille avec un trouble psychique ?Philippe Reniaume , coordinateur départemental  parentalité à l’UDAF , interviendra et échangera avec l’ensemble des intervenants et des familles et des proches, sur l’accompagnement de  la parentalité des personnes souffrant de troubles psychiques.  Le débat animé en présence de Jacques Lemouton, Médecin-chef du pôle Psychiatrie Adultes de la fondation Bon sauveur, sera précédé de la projection d’un film « Daddy Cool » de Maya Forbes.

 

Conférence débat « comment vivre en famille avec un trouble psychique ? ». Lundi 19 Mars 2018. 2 séances au choix. 15h et 20 h . Centre culturel. Place du champ de Mars. 50000 Saint-Lô. Entrée gratuite. Renseignements. 02 33 77 02 67

France Alzheimer Manche, AFTC 50 et Habitat et Humanisme Manche rejoignent l’UDAF de la Manche

3 nouvelles associations rejoignent l'UDAF de la Manche

L’UDAF de la Manche est heureuse d’accueillir 3 nouvelles associations dans son réseau.

 

–  France Alzheimer Manche

France Alzheimer

–  L’ association de familles de traumatisés Crâniens de la Manche

Association de Familles de Traumatisés Crâniens

–  Habitat et humanisme Manche

Habitat et humanisme

Après l’accueil en 2016 de Jumeaux et plus  et de l’Union des Familles Laïques en 2015,  l’UDAF continue à s’agrandir par la force et la diversité de son réseau associatif. C’est aujourd’hui, 21 mouvements et 73 associations, qui composent le mouvement familial Manchois.

 

 

Schéma départemental des services aux familles : La coordination Parentalité confiée à l’UDAF

Schéma départemental des services aux familles : La coordination Parentalité confiée à l’UDAF

Dans le cadre du  schéma départemental des services aux familles, signé par la CAF, les services de l’Etat (Préfet, DDCS et Inspection académique), la MSA, l’association des maires de la Manche et l’UDAF, l’Union départementale de la Manche a été désignée pour piloter  la mission de coordination départementale « Parentalité ». Dans le cadre de l’élaboration de ce schéma, le conseil d’administration de l’UDAF a fortement souhaité que l’association se porte candidate, estimant, à raison, que piloter et orienter les politiques publiques de soutien à la parentalité dans le département était la vocation de l’UDAF. Par ailleurs, le nouveau projet associatif place la parentalité comme un champ prioritaire à investir pour l’association.

 

Médiation familiale obligatoire : L’UDAF signe une convention de partenariat avec le Tribunal de grande Instance de Cherbourg

Philippe Roussel, président de l’UDAF de la Manche, signant le protocole de mise en place de l’expérimentation de TMFPO au TGI de CHERBOURG.

TGI de cherbourg : La médiation familiale obligatoire

La tentative de médiation familiale devient obligatoire, à titre expérimental dans certaines situations, et dans onze tribunaux de grande instance (TGI), dont le tribunal de Cherbourg. Objectif : favoriser et développer les modes de règlement à l’amiable, afin d’éviter des procédures judiciaires conflictuelles, longues et parfois onéreuses. L’UDAF de la Manche est partie prenante de l’expérimentation qui débutera dès septembre 2017. Une convention a été signée le 8 septembre 2017 à Cherbourg (Manche), entre des associations de médiation dont l’UDAF de la manche, le tribunal, le parquet et le barreau

En savoir plus : UDAF de la Manche
Tel : 02 33 57 92 25

Contrats aidés : UDAF et association familiales durement impactées

Les associations durement impactés

L’UNAF a mené une courte enquête en ligne pour estimer l’impact de la décision des pouvoirs publics de réduire considérablement le nombre des contrats aidés et les aides financières qui leurs sont liées. Cette étude permet d’ores et déjà d’affirmer qu’au sein du mouvement familial, les restrictions d’octrois de contrats aidés et d’aides à leur financement conduiront : à la dégradation (pour 62 % des organisations utilisatrices de contrats aidés), et parfois à la disparition (15%), d’activités utiles à un nombre très conséquent de familles.

L’udaf de la Manche développe son service de médiation familiale

Une nouvelle médiatrice à saint-Lô

Dans le cadre du schéma départemental des services aux familles, l’UDAF de la Manche a sollicité des moyens supplémentaires afin de pouvoir intervenir en médiation familiale sur la partie du département ou l’association n’est pas présente.

Le comité des financeurs, réunissant la CAF, le conseil départemental, la MSA et la cour d’appel de Caen, a décidé d’accorder un 0,50 ETP supplémentaire à l’UDAF, lui permettant de développer son activité de médiation familiale sur le territoire du Saint-lois. L’UDAF comptera donc bientôt un ou une nouvel(le) médiateur/ trice et ainsi sera en mesure de répondre aux demandes des magistrats du Centre Manche comme des couples qui se séparent et souhaitent engager une demande de médiation.

Plan local de l’habitat, plan de déplacement urbain, plan climat : L’Udaf de la Manche partenaire de la réflexion.

L’Udaf de la Manche a participé à la première réunion d’une triple action menée par la nouvelle communauté d’agglomération “Saint Lô Agglo” : le plan local de l’habitat, le plan de déplacement urbain et plan climat. Comptant 64 communes et 75 500 habitants, la démarche de l’agglomération se veut ambitieuse. Elle a décidé d’associer les Familles en invitant l’UDAF aux réunions et aux échanges qui se dérouleront jusqu’à la fin de l’année.

Prévention du surendettement : Réunion d’information en partenariat avec la banque de France

En partenariat avec la Banque de France, l’UDAF a organisé en juin 2017 deux réunions d’information sur le nouveau portail « mesquestionsdargent.fr ». La Banque de France a lancé un nouveau portail www.mesquestionsdargent.fr qui couvre plus d’une centaine de thématiques et propose des informations neutres et pédagogiques, qui permettent, notamment, de mieux appréhender la gestion d’un compte bancaire, d’un budget, de l’épargne et des crédits.