Une nouvelle médiatrice à saint-Lô

Dans le cadre du schéma départemental des services aux familles, l’UDAF de la Manche a sollicité des moyens supplémentaires afin de pouvoir intervenir en médiation familiale sur la partie du département ou l’association n’est pas présente.

Le comité des financeurs, réunissant la CAF, le conseil départemental, la MSA et la cour d’appel de Caen, a décidé d’accorder un 0,50 ETP supplémentaire à l’UDAF, lui permettant de développer son activité de médiation familiale sur le territoire du Saint-lois. L’UDAF comptera donc bientôt un ou une nouvel(le) médiateur/ trice et ainsi sera en mesure de répondre aux demandes des magistrats du Centre Manche comme des couples qui se séparent et souhaitent engager une demande de médiation.