Médiation familiale

Les médiateurs de l’UDAF ont prêté serment devant la cour d’appel de Caen

Le 19 octobre 2018, dans le cadre d’une journée consacrée à la promotion de la médiation familiale, les médiateurs familiaux de l’UDAF ont prêté serment devant la cour d’appel de Caen.

Jean-Luc STOESSLÉ, premier président de la cour d’appel de Caen, qui présidait l’audience solennelle de prestation de serment des médiateurs, a rappelé que cette cérémonie officielle venait finaliser la constitution de la première liste des médiateurs dressée par la cour d’appel de Caen. Une liste consultable sur le site de la cour d’appel.

La cour a ainsi reçu la prestation de serment de 30 médiateurs, dont 8 associations dont l’UDAF.

Jean-Luc STOESSLÉ a souligné que l’existence de cette liste, établie après délibération de l’assemblée générale des magistrats du siège de la cour d’appel, marque une rupture avec la situation antérieure, puisqu’elle donne désormais au juge un accès direct à une sélection de médiateurs, avec les garanties de qualité de leurs prestations qui s’attachent à l’exigence textuelle, prérequis de leur inscription, d’une formation ou d’une expérience attestant de leur aptitude à la pratique de médiation. Une institutionnalisation du médiateur qui constitue l’indispensable « faire savoir » au service des justiciables, la reconnaissance d’un statut qui vient dire l’importance de la mission que se voient ainsi confier les médiateurs, insistera Pascal CHAUX, avocat général doyen.

L’avènement de cette liste marque une nouvelle étape dans la promotion de la médiation qui constituent une autre manière de trouver une solution au différend, de façon plus amiable et non plus de manière autoritaire, mais aussi une voie d’apaisement,  en ouvrant un espace relationnel d’écoute et de dialogue.